TweetReach s’emploie aussi bien pour un nom de compte que pour un tweet. Cet outil permet d’en calculer la portée à partir des 50 derniers tweets. Il détermine les informations suivantes :

  • Le nombre de personnes atteintes.
  • Le nombre de tweets, de réponses et de retweets.
  • Le nombre d’impressions.
  • Les dernières mentions.
  • Le nombre d’impressions en fonction des contributeurs.

Le plus : l’identification des comptes qui contribuent le plus à l’augmentation de la visibilité.

—> http://tweetreach.com/

(source : http://www.emarketinglicious.fr/marketing-reseaux-sociaux/7-applications-twitter-gratuites-analytics)

TweetsStats est une excellente application Twitter pour visualiser des statistiques au sujet d’un compte Twitter sous la forme de graphiques. Les données présentées sont les suivantes :

  • Le nombre moyen de tweets par jour et par mois.
  • L’évolution du nombre de tweets depuis la création du compte.
  • Le nombre de tweets, de réponses et de retweets pour chaque mois.
  • La densité des tweets en fonction des jours et des heures.
  • Les jours et les heures où le compte diffuse le plus de tweets.
  • Le pourcentage de réponses ainsi que l’identification des correspondants.
  • Les interfaces utilisées pour tweeter.
  • Le pourcentage de RTs du compte.
  • L’identification des sources retweetées par le compte.

Le plus : la richesse des informations retournées, la veille concurrentielle, l’obtention de nouvelles statistiques détaillées lorsque je clique sur le 1er graphisme (après sélection d’un mois).

—> http://tweetstats.com/

(source : http://www.emarketinglicious.fr/marketing-reseaux-sociaux/7-applications-twitter-gratuites-analytics)

TwitterCounter.com, un outil d’analyse des twitts

Cet outil est proposé par Twitter.com. Il s’agit de l’outil de mesure d’activité sur Twitter le plus populaire. Il permet principalement de visualiser l’évolution du nombre d’abonnés à un compte. Voici la totalité des informations que vous obtiendrez par son intermédiaire :

  • L’évolution du nombre d’abonnés (semaine, mois, 3 mois, 6 mois).
  • L’évolution du nombre d’abonnements (semaine, mois, 3 mois, 6 mois).
  • Le nombre de tweets (semaine, mois, 3 mois, 6 mois).
  • L’évolution du nombre d’abonnés comparativement au nombre de tweets.
  • Le nombre total d’abonnés, son évolution par rapport au jour précédent et le nombre moyen de nouveaux abonnés.
  • Le nombre total d’abonnements, son évolution par rapport au jour précédent et le nombre moyen de nouveaux abonnements.
  • Le nombre total de tweets, son évolution par rapport au jour précédent et le nombre moyen de tweets.
  • Le rang du compte Twitter.
  • Une prévision du nombre d’abonnés au terme de 15 jours.

Le plus : le graphisme correspondant à l’évolution du nombre d’abonnés et du nombre de tweets (onglet « mixed »), la fonctionnalité qui compare l’activité de plusieurs comptes Twitter (3 au maximum).

—> http://www.twittercounter.com/

(source : http://www.emarketinglicious.fr/marketing-reseaux-sociaux/7-applications-twitter-gratuites-analytics)

“Weekly Young Jump” (pour Shueisha) : pour la navigation fluide, le slideshow, le design et l’interactivité. Le site de ce magazine japonais spécialisé manga donne la parole à ses lecteurs: il agrège les tweets des fans, qui donnent leur avis sur les mangas présentés.

—> http://youngjump.jp/voice/

"Un quart du trafic du site de Canal+, par exemple, provient de Facebook, contre 5 % seulement il y a six mois."

Joanna Shields vice-Présidente, responsable Europe, Afrique et Moyen-Orient, chargée des partenariats et des revenus, Facebook. (08/12/2011)

—> http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/tech-medias/actu/0201783488531-bientot-les-gens-passeront-plus-de-temps-sur-facebook-que-devant-la-television-260009.php

Les internautes s’y connaissent de plus en plus en matière de social media. Ainsi, 81% d’entre eux connaissent et utilisent les paramètres de confidentialité de Facebook. Et, parmi les early adopter, 51% d’entre eux déclarent avoir pris connaissance de Google+ à peine 3 mois après son lancement. Plus intéressant, 15% déclarent y être actifs, alors que la plateforme est connue pour sa croissance fulgurante du nombre d’inscrits mais pour sa faible activité.

De leurs côtés, les marques sont définitivement plus présentes sur les réseaux et les plateformes mobiles, avec respectivement +16 points et +13 points d’évolution entre 2010 et 2011. Les budgets alloués à ce canal devraient également tous augmenter. Toutefois peu de marques ont recours aux outils de mesure de performance.

En matière d’interaction entre ces deux entités, les internautes cherchent encore en priorité à obtenir des promotions ou diverses offres. Cependant, 72% déclarent vouloir construire une relation privilégiée avec les marques.

—> http://frenchweb.fr/etude-72-des-internautes-cherchent-une-relation-privilegiee-avec-les-marques-50632/

Spling: un réseau social avec une bibliothèque de liens. Spling est une nouvelle plate-forme sociale pour la découverte et le partage de contenu.

Point négatif : pas de connexion avec Google+, Facebook, Twitter ce qui en fait une enième plateforme de partage.

Hojoki connecte l’ensemble de votre applications Web sur un mode collaboratif. 

"Hojoki rassemble toutes tes applications dans le cloud en un seul endroit."  Martin Böhringer, le fondateur de Hojoki. 

—> http://hojoki.com/

Xobni – inbox à l’envers – porte bien son nom. La start-up basée à San Francisco existe depuis 2007 et présentait hier son nouveau service Smartr, application de gestion d’emails et de contacts sur Internet et mobile.

Destiné à l’origine au logiciel de messagerie Outlook, le plugin propose aujourd’hui des solutions intelligentes de recherche d’informations et d’organisation de carnet d’adresse et de messages sur Blackberry, Gmail, Android et Iphone.

—> http://frenchweb.fr/leweb11-xobni-reinvente-la-messagerie-et-la-gestion-de-contacts-50610/

—> http://www.xobni.com/

FrenchWeb propose une infographie qui met en avant le positionnement « SoLoMo » de Voyages SNCF.

—> http://frenchweb.fr/infographie-voyages-sncf-a-la-sauce-solomo-50617/

Tendance récente, les réseaux sociaux s’imposent dans la récolte d’informations : 1 personne sur 3 suivant l’actualité assidûment, consulte les réseaux sociaux chaque jour.

Radio au réveil, télévision le soir 
Les différents médias s’orchestrent au rythme de la journée. La radio est le 1er média du matin : près de 2 individus sur 3 s’informent en écoutant la radio entre 6h et 9h. On commence aussi sa journée avec la presse papier, au 2ème rang sur cette tranche horaire. Le soir, c’est la télévision qui est privilégiée, à partir de 18h. Elle est suivie d’Internet après 20h. L’internet mobile est quant à lui consulté régulièrement tout au long de la journée.

L’actualité internationale : information la plus suivie et la plus approfondie
Les férus d’actualité privilégient l’international : plus d’un sur 2 suit cette actualité tous les jours, un attrait stimulé par l’actualité internationale particulièrement intense en 2011. La politique arrive au 2ème rang - ex-aequo avec les faits de société - près de la moitié des réguliers de l’actualité les suivant tous les jours.
L’actualité internationale est également le 1er sujet que le public cherche à approfondir. En revanche, l’environnement et la santé occupent la 2ème place des informations sur lesquelles les Français cherchent à en savoir plus. 

—> http://www.mediametrie.fr/comportements/communiques/actu24-7-nouvelle-etude-de-mediametrie-sur-l-information-et-l-actualite.php?id=569